JE ME DÉVOILE

 
 

Très important, car il fixe les règles de la relation entre La Propriétaire et sa propriété. Je le respecterai à la lettre!
Fortement souhaité (fer rouge ou tatouage)
TORTURE des parties génitales Aiguilles, cire, clous, insectes, orties, brulures légères, électricité...
ABSORBATION des tous les liquides sortent du corps de La MaîtresseChampagne, sang, sueur, crachat, morve...
RAPPORT FORCÉ avec d'autres mâlesEn privée et en public
FÉTICHISME et Soins des piedsDe La Maîtresse
UTILISATIONEn tant que papier toilette et urinoir
EXHIBTION forcéEn privée et en public
Châtiments corporelsEn privée et en public
TRAVAIL ANALSodomisation, dilatation, fisting
ÊTRE UN(E) VÉRITABLE CHIEN(E)Interdiction d'utilisation des meubles destinés aux êtres humains, ballade en foret nu et en laisse (à quatre pattes), jeux des chiens (apporter un bâton...), de manger (nourriture pour chiens) et de boire (Champagne) dans des gamelles, interdiction d'utiliser le langage humain
COUTUREGland et prepuce
VÉNÉRATIONSur toutes ses formes
TÂCHES DOMESTIQUESNettoyage des sols, Vaisselle, Chasse de la poussière, laver linge, cuisine etc.
ENTRETIEN DE LA VOITURENettoyage (intérieure et extérieure)
Surveillance des liquides (huile, eau, poduit lave-glasse, liquide des freins)
Surveillance de la pression des pneus
Liste non-exhaustive
Ma soumission est totale, sans limites, ni tabous au profit de La Maîtresse. (Perte de tous les droits sur moi, mon salaire appartient à ma Propriétaire, mon corps, esprit et mon âme appartient à La Propriétaire, abandon totale au profit de La Propriétaire qui peux m'utiliser et d'abuser de moi comme bon lui semble)
...l'âge de 19 ans. D'abord des séances régulières au prêt des Dominatrices vénales, par la suite aux pieds des différentes Maîtresses non vénales et à la fin une dressage intensif et vie commune aux pieds d'une Déesse gynarchique pendant 9 ans.
Ma Propriétaire est décédée dans un accident de voiture il y a 3 ans et depuis je suis sans collier. Pourquoi 3 ans sans collier? Les VRAIES Maîtresses sans limites qui cherchent un esclave à demeure sont très rares et je ne suis malheureusement toujours pas tomber sur une Maîtresse réellement gynarchique. Une autre relation qu'une relation gynarchique à demeure n'est impensable pour moi. Je suis un "fulltime-slave" (24/7) et non un esclave du temps en temps. Mon rôle est de servir et de veiller sur le confort de Ma Propriétaire de façon permanente, car je ne joue pas un esclave, je suis un esclave et fier de mon statut du mâle inférieur.
Indispensable! La Maîtresse qui contrôle la libido de son mâle contrôle le mâle tout court. Je porte la cage de façon permanente (même aujourd'hui). Comme c'était le cas aux pieds de ma défunte Déesse, je m'accorde une masturbation tous les six mois. Ça suffit amplement pour le moment. Ma future Propriétaire règle ma libido bien évidemment comme bon lui semble.
Je ne plus des pulsions sexuelles (surtout pas envers la future Propriétaire) du à un dressage intensif et la destruction partielle de ma sexualité. L'érection à 50%, jouissance minime. Je ne suis ni hétéro, ni bi, ni gay. Je suis ce que La Propriétaire décide que je dois être.
De me faire rejeter et/ou ignorer par La Maîtresse
Oui, Maîtresse. Je suis sans attache, sans obligations familiales et facilement délocalisable. De plus je travaille dans un secteur qui embauche partout.
D'être marqué et d'être enregistré dans le slave registry par ma nouvelle Propriétaire et de me faire tatouer la barre code d'enregistrement comme signe de propriété. Mon second rêve est de vivre en séquestration, sans plus aucune vie sociale (à part la vie sociale imposée par La Propriétaire) et de pouvoir me concentrer de cette façon totalement sur ma future Propriétaire. Et enfin mon troisième rêve qui consiste d'aller au moins une fois dans ma misérable existence à OWK avec ma Propriétaire.